SAÏDA: Désordre et insécurité à la poste
Publié par Administrateur le Décembre 19 2011 08:43:19
Les usagers de la poste, lassés de la désorganisation régnant au sein de l'institution publique, interpellent les responsables afin d'y mettre de l'ordre et d'instaurer la sécurité.
Nouvelles étendues
Les usagers de la poste, lassés de la désorganisation régnant au sein de l'institution publique, interpellent les responsables afin d'y mettre de l'ordre et d'instaurer la sécurité. Des files interminables se forment dès l'ouverture des quelques guichets jugés insuffisants.

Il est nécessaire d'en rajouter au vu des multiples services rendus, dira un Ccpiste, et d'ajouter que «la Poste devrait réserver des guichets spéciaux pour les femmes et les handicapés afin de leur éviter des désagréments. Les locaux de la recette principale s'avèrent exigus tant ils sont envahis par tous les usagers de la ville et même ceux de passage». «Aucune norme de passage ni un semblant de priorité n'existe», déplore un unijambiste debout devant le comptoir sur lequel il tente de s'appuyer craignant une ondée humaine paniquée par une tentative de pickpockets.

Et ils sont nombreux ces insensés à dépouiller les pauvres gens de leurs mensualités et de quelques maigres mandats, «tant la bousculade les arrange», dira un retraité, la main coincée dans la poche, épiant de malsaines intentions. «Le passage numéroté, l'allée dirigée et la spécification des guichets sont autant de solutions à même d'atténuer les souffrances des usagers», préconise l'un d'eux et de s'en référer à Algérie Télécom «où l'ordre existe à l'agence Actel du centre-ville, où un personnel courtois et une sécurité existent», dira-t-il. «Il suffit d'y penser», conclut-il.