Saida, Algerie :
Navigation
Accueil
Saida News
Actualités nationales
Sport
Monde
Médecine
Economie
Technologie
Logiciels
Sites web
Recherche
Postez une Actualité
Postez un Article
Postez une Photo
Derniers Articles
  • Le meilleur Adhan

    jeudi 24. octobre 2013

    Le meilleur Adhan

  • Pourquoi on lit la Souret "Kahf"?

    vendredi 3. mai 2013

    دائما نقرأ سورة الكهف خاصة بيوم الجمعة ، ولكن مع الأسف قد يجهل البع&#1590...

  • Kiosque de musique de SAIDA (Alg...

    mardi 26. mars 2013

    Kiosque de musique de SAIDA (Algérie)

  • Pourquoi le BB pleure à la naiss...

    dimanche 24. mars 2013

    Pourquoi le BB pleure à la naissance?

  • Sultan Mohammed Elfateh

    dimanche 24. mars 2013

    Sultan Mohammed Elfateh

Derniers commentaires
Actualités
Bravo, on est au 1/4 d...
Tout même il y'a certa...
Un très bon parcours l...
Bravo, un 2 à 0 bien m...
Rabi yarhamhoum
Articles
[center][youtube]IDAMu...
[center][youtube]EPCPR...
Bien sur, voici l'adre...
on aurait éventuelleme...
Oui oui c'est vous vou...
Photos
C'est la mairie de Sai...
íÇÑíË ÓÚíÏÉ ÇáÈÇåíÉ Ê...
Excellente prise, merc...
Si seulement on a eu u...
Salam, J'ai jamais v...
Utilisateurs en ligne
Invités en ligne : 48

Membres en ligne : 0

Membres enregistrés : 290
Membre le plus récent : abd-allah
Saida sur FaceBook


RSS Feeds
Latest Downloads
Latest News
Latest Articles
Latest Threads
Latest Weblinks

Conférence nationale sur la santé: Les syndicats autonomes se démarquent
MédecineLa conférence nationale sur la santé dont les travaux ont été ouverts, par le ministre de la Santé et de la Réforme hospitalière, jeudi dernier, au Palais des Nations, et qui se poursuit jusqu'aujourd'hui, a regroupé 1200 participants, mais a fait beaucoup de mécontents.


Des syndicats autonomes se sont retirés des ateliers, et ont décidé de boycotter cette conférence qualifiée de «première» par Djamel Ould Abbas. L'intersyndicale des praticiens de la santé publique, à savoir le syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) et le syndicat national des praticiens spécialistes de la santé publique (SNPSSP), ceux du conseil national de l'ordre des médecins, le syndicat nationale des maitres-assistants et le syndicat national des professeurs et docents ont déclaré refuser être «une simple chambre d'enregistrement». Ils ont affirmé hier, vendredi, lors d'une conférence de presse, qu'ils ont été invités à la conférence sans avoir reçu de la part du ministère l'avant-projet de loi. Un avant-projet ficelé en octobre 2010, mais «classé top secret, comme s'il s'agissait d'un projet nucléaire» a affirmé le président du conseil de l'ordre des médecins, le Dr Bekkat-Berkani Mohamed. Et de signaler que son syndicat a pu se débrouiller des exemplaires «en cachette» auprès de parlementaires et de sénateurs, avant la tenue de cette conférence. Malgré cette opacité et ce manque de transparence sur un dossier de très grande utilité pour la santé publique et attendu depuis 26 ans , disent les syndicats autonomes, ils ont décidé de participer à cette conférence nationale pensant «naïvement» qu'ils vont apporter leur contribution à cet avant-projet de la loi. Mais, à la grande surprise, «on s'est retrouvé devant le fait accompli, 8 ateliers avec des commissions, rapporteurs et assesseurs déjà identifiés et avec un projet de loi contenant 540 articles fin prêts» précise Lyes Merabet président du SNPSP avant d'ajouter que certains acteurs désignés dans les commissions sont pour la plupart des représentants de syndicats non représentatifs ou des directeurs ou gestionnaires d'administration. Les conférenciers ont affirmé qu'ils ont compris que leur présence était seulement pour la forme. «On a été invité à titre individuel pour assister à une Zerda et non à un débat de concertation» a affirmé de son côté le président du SNPSSP, Docteur Mohamed Yousfi, qui a regretté le fait que le syndicat des paramédicaux n'ait pas été invité. «Il a été tout simplement sanctionné par le ministère de la Santé pour avoir réclamé son droit à un statut complet».


La liste des mécontents, ne s'est pas arrêtée là, puisque même le président de l'association SOS hépatites Algérie et représentant du réseau des malades chroniques, Abdelhamid Boualague a dénoncé la marginalisations de son association. «Nous avons été exclus du débat, plutôt on n'a pas reçu d'invitation du département de Djamel Ould Abbas, alors que d'autres associations qui n'existent que sur papier ont été conviées à participer pour débattre l'avant-projet de la loi sur la santé». Notre interlocuteur a précisé qu'il s'est déplacé au Palais des Nations pour dénoncer cette marginalisation des associations qui critiquent et qui dénoncent. «Je continue à affirmer que plusieurs marques de médicaments, notamment ceux destinés aux malades chroniques ne sont toujours pas disponibles ni dans les pharmacies, ni dans les hôpitaux», dit-il. Il dénonce également les chefs de services des hôpitaux qui restent intouchables malgré leur incompétence. «Ces barons âgés de 70 ans et plus, ne font ni dans la recherche, ni dans la bonne gestion, ce sont eux le malheur des malades», déclare Boualague. En ce qui concerne, l'avant-projet de loi sur la santé, il estime que le problème de santé n'est pas une question de loi, mais un problème de mentalité de ceux qui appliquent ces lois.


Le vice-président et porte-parole du syndicat national algérien des pharmaciens d'officines (SNAPO), Fayçal Abed, a dénoncé pour sa part, les ruptures de stock fréquentes des médicaments. « 234 médicaments dont 175 produits essentiels pour les maladies chroniques manquent dans les officines», a-t-il déclaré. Et de préciser qu'il existe des ruptures occasionnées et des ruptures voulues. Concernant, l'avant-projet de loi sur la santé, le représentant du SNAPO dit ne pas connaître son contenu, du fait que le document n'a pas été remis à l'avance aux participants.


Enfin, les syndicats autonomes mécontents disent refuser de cautionner cet avant-projet de loi, soulignant que la démarche des pouvoirs publics était contestée dans la forme et dans le fond. «Nous réclamons la remise de l'avant- projet de loi à l'ensemble des partenaires sociaux sans exception avec suffisamment de temps pour le décortiquer et programmer ensuite un débat», a-t-il été souligné. Le président du conseil de l'ordre des médecins, Dr Bekkat a conclu «on ne veut plus revenir aux réflexes du passé, l'Algérie avance et on doit avancer».


Le Quotidien d'Oran
Commentaires
Aucun Commentaire n'a été publié.
Publier un Commentaire
Connectez-vous pour publier un Commentaire.
Evaluation
L'évalutation n'est disponible que pour les membres.

Connectez-vous ou enregistrez-vous pour voter.

Aucune évaluation publiée.
Login
Pseudo

Mot de passe



Pas encore membre ?
Cliquez ici pour vous inscrire.

Mot de passe oublié ?
Demandez-en un autre en cliquant ici.
Le saint Coran
Saint Coran

Saida


Sondage
Vous êtes satisfait des résultats de MCSAIDA?





Vous devez être connecté(e) pour voter.
Boite de dialogue
Vous devez être connecté pour dialoguer.

20/09/2013 11:48
I would like to see this web site live again am here to help to really give something new Smile

22/08/2012 12:58
Aid Mabrouk a tous.

27/06/2011 22:02
Le problème est réglé.

25/06/2011 00:54
Salut frère, ce message est affiché l'or de l'envoie : Impossible d'envoyer le message privé, la boîte de l'utilisateur est pleine. Mameri Ahmed.

27/03/2011 12:10
slt bebaraka a notre cheb mami weld saida et inchlah tjr beaucoup de succès et nous attendrons un concert a saida pour ses nombreux fun Grin

15/03/2011 18:48
MCS 1 - ASO 0 Bravo à notre équipe !

08/03/2011 17:22
Bonne fête à toutes les Saïdéennes et à toutes les femmes du monde..

25/02/2011 15:00
Saha Rafik ça va?

23/02/2011 18:44
salam tout le monde Smile

24/01/2011 10:31
Salam ouled bled? Kirakome?