Saïda: Ce que cachent les étals

Le service de la qualité et de la répression des fraudes relevant de la direction du commerce de la wilaya de Saïda a enregistré durant le mois de septembre, 1 504 interventions ayant abouti à 313 procès-verbaux et 51 propositions de fermeture des locaux en infraction, au vu des 318 atteintes à la législation régissant l'activité commerciale.


Les brigades multiplient, bien avant le début de ramadhan, leurs sorties sur le terrain «afin de lutter contre l'informel et protéger le consommateur contre les risques alimentaires, d'abord et ensuite atténuer les douloureuses qui atteignent des pics insensés en certaines périodes favorables aux opportunistes de tous bords» est-il souligné.


Les services ont, par ailleurs, estimé à 35 000 000 cts le montant dissimulé par le défaut de factures. «La prise d'échantillons de produits aux fins d'analyses physico-chimiques a touché 28 denrées et celle relative au volet bactériologique 23». Est-il noté lors de la présentation du bilan mensuel, relevant tout de même une baisse sensible des infractions par rapport au mois précédent, août où il fut enregistré 466 procès-verbaux et 70 propositions de fermeture».


Nous déplorons l'absence des associations de protection du consommateur pourtant existantes théoriquement déplore un citoyen au fait de la chose commercialo-associative, car les structures sont un soutien indéniable du citoyen dont la santé est mise en danger par l'esprit mercantile sans foi ni loi» soutient-il, sensible à la campagne menée par la direction de wilaya du commerce.


Le Quotidien d'Oran


Saida, Algerie :